Berlin 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

Suivez @expowave sur Twitter

 

Rendez-vous avec Dodji Koffi Honou, maker togolais à l’exposition WAVE Berlin

Rendez-vous avec Dodji Koffi Honou, maker togolais à l’exposition WAVE Berlin

Les 1er et 2 octobre 2016, l’exposition WAVE aura lieu à Berlin en partenariat avec la Maker Faire de Berlin.  Dodji Koffi Honou, maker togolais, interviendra dans le cadre de la programmation d’événements variés et ouverts au public.

 

Dodji Koffi Honou est l’une des grandes figures du mouvement maker en Afrique de l’ouest.

 

Lors de l’édition de WAVE à Dakar, en partenariat avec Ker-Thiossane, Dodji Koffi Honou avait proposé avec son équipe, des ateliers fablabs au public de l’exposition WAVE: atelier CNC (commande numérique), bricolage, tricot, tissage, impression 3D, fabrication de veilleuse en bois, soudure … De quoi satisfaire tous les curieux !

 

Atelier ordinateur Jerry de Ker-Thiossane, dans le cadre de l'exposition Wave Dakar 

 

Co-fondateur et manager de DefkoAkNiep Lab, le FabLab de Ker-Thiossane à Dakar, Dodji Koffi Honou est un passionné des nouvelles technologies. Après ses études en Gestion Marketing et Communication, il se tourne vers la fabrication numérique où il contribue à plusieurs projets de création de FabLab (Laboratoire de Fabrication) en Afrique de l'Ouest. Lauréat de plusieurs prix internationaux avec WoeLab (1er FabLab du Togo) dont il fut manager exécutif, Dodji a développé une expertise dans la création et le management des espaces de fabrication numérique dans le contexte africain.

 

FabLab de Ker-Thiossane : DefkoAkNiep Lab

 

Retour sur son parcours de maker tourné vers la transmission de savoirs.

 

Dodji Koffi Honou à l'exposition WAVE à Dakar
Dodji Koffi Honou à l'exposition WAVE à Dakar

 

Comment a commencé votre collaboration avec Ker-Thiossane ?

Lieu de recherche, de résidence, de création et de formation, Ker-Thiossane encourage l'intégration du multimédia dans les pratiques artistiques et créatives traditionnelles et cherche à soutenir le croisement des disciplines, à Dakar.

« Le début de ma collaboration a commencé fin 2013 au Togo, j’étais  manager exécutif d'un autre FabLab, et  on m'annonçait (grâce au programme de Volontariat International de la Francophonie) qu'une structure à  Dakar était à la recherche d'un animateur FabLab et Multimedia, pour la mise en place de leur FabLab. J'ai alors postulé et après quelques mois d'attente je fus sélectionné et mis en contact avec Ker-Thiossane. J'ai ensuite passé 12 mois en 2013 et 2014 à Ker-Thiossane, pour la mise en place de l'espace et la formation des premiers animateurs du FabLab, à l'utilisation des machines. »

 

Pourriez-vous nous décrire en quelques mots le FabLab DefkoAkNiep ?

 « DefkoAkNiep (qui signifie "Fais-le avec tout le monde"), est un FabLab créé pour le contexte Sénégalais. Il  a pour but de valoriser l'esprit de partage des connaissances à travers les outils de fabrication numérique. Apporter un plus à nos artisans dans leur savoir-faire via les outils de fabrications numériques. Développer les nouveaux modes d'apprentissages auprès de jeunes scolarisés ou non, et participer au développement du numérique et des nouvelles technologies au Sénégal. »

 

En quoi consiste le rôle de manager au sein du FabLab DefkoAkNiep ?

 « Mon rôle en tant que manager du FabLab est transversal, je coordonne toutes les activités, je rédige les programmes, je forme et développe des projets en collaboration avec toute l'équipe. J'ai pour rôle également de faciliter l'accès aux outils aux différents participants, de susciter l'envie d'apprendre et développer de nouvelles stratégies pour l'accueil et le développement du FabLab. Je conseille beaucoup de structures (écoles, universités, institutions...) voulant monter leur FabLab, et qui viennent vers nous. Enfin je gère une bonne partie de la  communication sur les réseaux sociaux et bien d'autres choses. »

 

Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous en ce moment ?

« Nous travaillons sur différents projets actuellement ; entre autre un programme de formation qualifiante, aux outils de fabrication numérique, pour les jeunes avec ou sans formation professionnelle et les artisans. Nous avons également créé un vaste programme pour enfants défavorisés afin de les initier aux outils du FabLab et de les aider à comprendre par la pratique des notions apprises en classe. Nous développons aussi des KIT d'ordinateurs éducatifs "tout en un", et peu chers,  dédiés aux écoles et librairie ainsi que des KIT de prothèses imprimées en 3D. »

 

Quelle est votre plus belle réussite au sein du FabLab ? Votre meilleur souvenir ?

 « Mes  plus belles réussites sont quant  à la fin de chaque atelier et formation, les participants apprennent de nouvelles choses et en sortent satisfaits  et, arrivent à les mettre directement en pratique. Je dirais que mon meilleur souvenir est l'organisation, avec toute l'équipe de DefkoAkNiep,  des ateliers pratiques à l’exposition WAVE à Dakar. Un challenge pour nous qui fut l’occasion de créer des beaux souvenirs. »

 

Qu’allez-vous nous présenter lors de WAVE à Berlin ?

 « Je présenterai les activités et objectifs du FabLab  en mettant l'accent sur l’amélioration de l’éducation grâce aux  FabLabs et au mouvement Maker. D’autre part, je présenterai un prototype d'ordinateur lowTech et Low Cost dédié à l'éducation. Enfin des prototypes de prothèses en impression 3D. »

 


Dans quel but participez-vous à cet événement ?

« Participer à une Maker Faire est une  belle occasion de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent les mêmes passions que  moi, mais aussi de faire découvrir et partager ce qui se fait au Sénégal et en Afrique de l'Ouest en général. »

 

Que voulez-vous transmettre ?

« Je souhaiterai transmettre la passion de toute l’équipe avec qui je travaille, la passion de beaucoup de jeunes Maker Sénégalais et Africains, qui font des choses merveilleuses et qui changent déjà pour beaucoup la vie de leurs communautés. Enfin transmettre et montrer que le mouvement maker - FabLab est une opportunité qui pourrait changer et améliorer considérablement la manière de transmettre le savoir dans notre système éducatif. »

 

Dodji Koffi Honou sera présent au sein de l’exposition WAVE à Berlin pour montrer, échanger, et faire participer le public autour de son expérience de maker au sein du FabLab DefkoAkNiep. Venez le rencontrer !

 

Audrey Rouy
 
partager cet article sur :