Grenoble 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

Suivez @expowave sur Twitter

 

Wave, ultimate day

Wave, ultimate day

Superbe dizaine grenobloise pour la caravane et l’équipe Wave qui avaient choisi la capitale de l’Isère pour poursuivre leur route après l’étape nantaise, et en attendant Toulouse.

Tout au long de cette dizaine, les publics se sont succédés nombreux sous le grand chapiteau de la Wave, venus découvrir et se familiariser aux courants de l'ingéniosité collective, et à ces mouvements en passe de transformer le monde dans lequel nous vivons.

 

 

A la veille de cette ultime journée, les organisateurs affichaient un beau sourire hier soir, en repensant à ces dix journées passées sur le site du Minatec, face à la célèbre Bastille qui domine la ville. Et chacun de se féliciter d’une affluence restée soutenue, avec quelques jolies pointes qui ont fait, en certaines occasions, qu’on se sera presque senti à l’étroit sous la grande tente. Et de souligner, également, la diversité des publics qui se sont croisés tout au long de la manifestation : des scolaires, des chercheurs, des porteurs de projets, des gamers, des chefs d’entreprise, des étudiants, des makers, des experts de l’innovation, des politiques (ainsi des visites d’Éric Piolle, maire de Grenoble, ou encore de Michel Destot, le député de l’Isère) ou des simples curieux.

 

 

Belle mixité également entre les dimensions internationale, nationale et locale de l’expo. Les commissaires de la Wave avaient décidé de mettre en avant la très forte dynamique de l’écosystème grenoblois. Une dynamique portée par des relations très étroites entre les mondes de la recherche et de la science, de l’entreprise et de l’industrie. L’exposition mettait ainsi en avant plusieurs initiatives, entreprises ou structures grenobloises, qui avaient préalablement été sélectionnées, ainsi qu’une cartographie du Grenoble ingénieux.

La ville et la région le valaient bien.

 

Au total, sur cette dizaine grenobloise, une dizaine d’évènements ont eu lieu. On se souviendra en particulier des échanges entre femmes entrepreneurs - et leur engagement auprès des jeunes filles, pour susciter des vocations (mardi 6 octobre) -, des débats sur la nature des relations entre grosses boîtes et startup en matière d’innovation (atelier Innov&Connect, jeudi soir), des participants au serious game de Grenoble école de management (jeudi matin), ou encore des échanges d’idées très stimulants de l’Ideas Day animé par l’Ideas Laboratory (vendredi 2 octobre, en vidéo ci-dessous).

 

 

On gardera évidemment en mémoire, joli point d’orgue, les conférences du World dream Forum, mercredi 7 octobre, dont la Wave était partenaire, avec un superbe parterre d’invités, et parmi eux deux vedettes, une par demi-journée : la star américaine Jeremy Rifkin, le jeudi matin sur grand écran en direct depuis les Etats Unis, et Navi Radjou, commissaire de l’expo Wave, en chair et en os l’après-midi.

 

Jeremy Rifkin, jeudi matin, au World dream Forum...

 

Pour finir, un petit tour en photos, pour revoir une dernière fois ces images et visages de la Wave à Grenoble :

 

Soirée ouverture, 1er octobre...

 

Soirée d'ouverture, 1er octobre...

 

Soirée d'ouverture, 1er octobre...

 

Ideas Day, vendredi 2 octobre...

 

Ideas Day, vendredi 2 octobre...

 

Déjeuner-cocktail Femmes entrepreneurs, 6 octobre...

 

Atelier SoScience avec la start-up WAIR, 6 octobre

 

Navi Radjou, sur le plateau du World dream forum, le 7 octobre

 

Les élèves de Grenoble école Management, pour une Ninorider, le 8 octobre

 

Rencontre entre une startup et l'Atelier BNP, le 8 octobre...

 

Song Reader, quand le chanteur Beck co-crée un album avec ses fans...

 

Access for all, c'était Grenoble...

 

Olivier Jourdan Roulot
 
partager cet article sur :