Wave dans le monde 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

La Machine du Voisin

Le partage de machines à laver entre particuliers

Un projet initié en 2012 à Lille

La Machine du Voisin est une plateforme Internet qui met en relation les heureux propriétaires de machines à laver et des personnes qui n’en ont pas ou sont trop éloignées d’une laverie. En échange d’un sourire et/ou d’une rémunération modique, ils partagent un peu de leur temps et le tambour de leur lave-linge.

Trois étudiants, une bonne idée: la Machine du Voisin est née notamment grâce à Chloé, Jean-Philippe et Yann

Trois étudiants, une bonne idée: la Machine du Voisin est née notamment grâce à Chloé, Jean-Philippe et Yann

Jean-Philippe Allain répond aux journalistes du 13h du TF1 (2012)

Jean-Philippe Allain répond aux journalistes du 13h du TF1 (2012)

Les vraies stars, ce sont les machines, ici mises en abîme avec les paper toys téléchargeables de La Machine du Voisin.

Les vraies stars, ce sont les machines, ici mises en abîme avec les paper toys téléchargeables de La Machine du Voisin.

Sans-machine-fixe cherche machine

Sans-machine-fixe cherche machine

« Chaque machine inscrite est une petite victoire. J-P. Allain, co-fondateur »

Historique du projet

L’ancêtre de La Machine du Voisin, c’est M@chine friendly, un projet imaginé par cinq étudiants pendant le Défi-innovation 2011, organisé par SKEMA Business School sur le Campus de Lille en collaboration avec Thanh Nghiem, autour de “l’Innovation sociétale libre et durable”. Après trois jours de traversée du désert, la petite troupe, déjà constituée à l’époque de Chloé, Mickael et Yann, finit par trouver « l’Idée » : un service de prêt de machine à laver entre particuliers.

Elle imagine un système qui permet d’améliorer la vie quotidienne des personnes sans machine (étudiants et autres…) mais aussi de créer du lien social dans le voisinage. Retenu pour la finale inter-campus, le projet remporte un franc succès sur les réseaux sociaux. Quelques mois plus tard, Chloé se tourne vers Jean-Philippe pour ses compétences techniques en matière de site web. Yann et Mickael répondent aussi présents. À quatre, ils reprennent le projet de zéro : ils le rebaptisent La Machine du Voisin (LMDV) et lancent le site en février 2012. LMDV se développe rapidement.

La communauté et la notoriété de OuiShare l’aident aussi beaucoup à se faire connaitre du grand public. Fin 2012, la collecte réussie sur KissKissBankBank donne un sacré coup d’accélérateur. Implantées dans de nombreuses grandes villes, les machines n’ont pas fini de gagner du terrain, près de chez vous.

1500
visites ont suivi le tweet d’Antonin Léonard annonçant la sortie du site
25000
visiteurs minimum chaque mois sur le site
2800
machines partout en France
« Nos voisins gardent nos chats ou arrosent nos plantes pendant les vacances ? Pourquoi ne nous loueraient-ils pas leur machine à laver ?, se dit Yann en 2011. »

Interview de Jean-Philippe Allain, co-fondateur

Qu’est-ce qui vous a donné envie de poursuivre au-delà du défi-innovation ?

Le projet m’a séduit dès le début. J’étais président de l’association étudiante One ID (association d’informatique-communication-radio de l’école) quand Chloé est venue me chercher. Ça ne me faisait pas peur de me lancer dans un nouveau défi. Au contraire, ça permettait de mettre en application tout ce qu’on voyait en théorie à l’école. J’ai appris concrètement tous les aspects de la gestion de projet (budget, RH, comm’). La deuxième année, j’étais même en avance sur le programme…

Comment développe-t-on un projet comme le vôtre sans budget ?

On a remporté des prix, des trophées. On a eu des articles et des reportages dans des journaux nationaux. Ça a un peu été l’effet boule de neige ! Et puis, il y a eu cette campagne sur KissKiss, qui nous a sacrément éreintés… mais qui nous a rapporté plus de 6000€ pour développer la plateforme, avec le soutien de OuiShare et de la Banque Postale. On a ainsi pu mettre en ligne la V2 en novembre 2013.

Quels sont vos projets à venir ?

Nous sommes en train de conclure un partenariat avec un grand groupe de distribution d’électro-ménager. Nous allons aussi sortir une application mobile, et essayer de communiquer encore davantage auprès des étudiants. On leur prévoit quelques concours sympas ! On a plein de choses à faire, y compris trouver un job. Et surtout, on n’a aucune envie de vendre notre plateforme…

Flora Clodic-Tanguy

« Le site est fait pour les Naufragés du sèche-linge, les Laissés pour compte de la lessive et les Sans Machine Fixe. »

Projets + de wave similaires :

Tipkin

La location d’objets entre particuliers, près de chez soi

> Voir le projet

Tipkin

La location d’objets entre particuliers, près de chez soi

Ouishare

Think tank et incubateur de projets pour accélérer la transition vers la société collaborative

> Voir le projet

Ouishare

Think tank et incubateur de projets pour accélérer la transition vers la société collaborative

Partage ton Frigo

Le zéro-gaspillage convivial

> Voir le projet

Partage ton Frigo

Le zéro-gaspillage convivial