Lille 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

Suivez @expowave sur Twitter

 

La co-création au service des sans-abris

La co-création au service des sans-abris

L'aubaine ! Les journées Wave, à Lille, ont donné l'occasion à Vianney Poissonnier de présenter publiquement son projet d'entreprise sociale et de réfléchir en atelier de co-création avec une vingtaine de participants.

Ce bénévole de l'association Emmaüs à Wambrechies souhaite changer de vie. Il a récemment quitté l'entreprise qu'il avait créé dans le domaine de l'Internet (création de sites pour le grand public) et veut se tourner vers un métier solidaire. Ses liens avec les compagnons d'Emmaüs l'ont naturellement conduit vers les personnes sans-abri. L'entreprise sociale qu'il aimerait créer réunirait, en un seul lieu et si possible en centre-ville, un commerce et cinq logements.

« J 'ai un regard de bénévole non expérimenté, avec davantage d'enthousiasme que d'expérience », avoue-t-il. Alors qu'il étudie encore la faisabilité de son projet, il lui semblait important d'avoir le retour de professionnels du secteur social. « Cela me permet d'éviter certains écueils comme me lancer dans un dispositif déjà existant ».

Une trentaine de personnes se sont inscrites à l'atelier qu'il proposait ce lundi au titre de l'ingéniosité collective des entreprises. Une vingtaine ont effectivement participé et ont travaillé sur des temps de co-création. Ils ont réfléchit sur le public concerné, la vie de la communauté et les règles de fonctionnement, l'accompagnement individuel qu'il conviendra de proposer, le type de maison qu'il faut rechercher et l'activité économique sur laquelle il faut s'arrêter.

Le postulat de départ, améliorable ou amendable, prévoit cinq chambres et sanitaires individuels, des espaces de vie communs, une boutique solidaire, un permanent responsable du lieu. Le projet vise à offrir un tremplin aux membres de cette mini-communauté vers un logement autonome. Sur le plan financier, le porteur envisage un recours aux prêts bancaires, voire une autre forme de financement pour démarrer. Mais il souhaite auto-financer le projet au bout de trois ans. 

Ce n'est qu'un début. « Mais c'est la première fois que je rendais le projet public. J'ai senti beaucoup d'encouragement ». Les participants, en apportant leurs idées, en questionnant, ont permis d'apporter un regard professionnel et ont fait doubler la force du réseau construit par Vianney Poissonnier. De nouveaux groupes de travail vont se constituer bientôt. La force du collaboratif !

Légende photo : Vianney Poissonier, porteur du projet entreprise d'insertion sans abri, entouré de Sophie Letartre (Association Réseau Alliances) et Alexia Noyon (directrice de la Chartreuse de Neuville)

Philippe Allienne
 
partager cet article sur :

Twittez avec le #WaveLille

stephane duchemin
@stagef • 11 avril 2017
The STEPHANE Daily est sorti de presse! https://t.co/Q5ExX0yjn8 Les unes d'aujourd'hui via @expowave @Belpneu @LeoAuteur #technologie

Cagneux Ludovic
@cagneux • 10 avril 2017
RT @expowave: Avec l'application @budditapp, le client est roi 👑 #Startup #innovation #Retail @start2you https://t.co/zPtACtnqsk https://t…

Aleple
@AlepleAlexandre • 10 avril 2017
RT @expowave: Faire sortir l'archéologie de l'âge de pierre avec la #modélisation3D #technologie https://t.co/YuzQFEA7wF https://t.co/pWgfA…

Quel innowaver êtes-vous?

Êtes-vous un créateur,
un défenseur de la planête,
un sage, un fédérateur
ou un bricoleur ?

Répondre au quiz