Mumbai 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

Suivez @expowave sur Twitter

 

L’art de toucher son public

L’art de toucher son public

La musique apaise l’esprit et enchante l’âme ; c’est le langage universel de l’humanité. Personne ne sait cela mieux que Sunita Bhuyan, violoniste primée connue depuis une décennie pour sa capacité à utiliser la musique comme outil pour enrichir la vie.

À l’exposition WAVE, Sunita a animé un atelier de perfectionnement en gestion unique en son genre. Destiné aux employés de la BNP Paribas, cet atelier visait à leur faciliter l’accès aux valeurs fondamentales de la Co-création et du Mouvement des Makers selon WAVE. 

Sunita a commencé par aborder le concept de Co-création. Accompagnée de son orchestre, elle a interprété un mélange de chansons populaires indiennes au violon, au tabla et au clavier. Avec une coordination et une entente parfaites, l’orchestre a offert à son public une représentation tout à fait remarquable. « La Co-création ressemble à un orchestre symphonique où les musiciens sont tous aussi importants les uns que les autres. La Co-création, c’est travailler ensemble, faire naître la confiance au sein de l’équipe, reconnaître et encourager le fait que tous les acteurs font partie du processus et excellent ensemble. Les rôles des divers acteurs d’un projet ou d’une organisation diffèrent, mais pour en garantir le succès, ils doivent tous être en phase les uns avec les autres, » a déclaré Sunita à la fin de la représentation, révélant ainsi le véritable sens de la Co-création en termes simples mais profonds. 

« Tout le monde est capable de créer et de réaliser quelque chose. Tout ce qu’un leader a à faire, c’est motiver chaque membre de l’équipe à se laisser porter par sa propre dynamique, » a expliqué Sunita en évoquant le Mouvement des Makers. Fidèle à ses propos, Sunita a offert aux membres de l’assistance une chance de découvrir le « Maker » qui sommeille en eux en leur faisant chanter plusieurs refrains à l’unisson. 

« La musique peut apporter des enseignements très profonds, mais c’est quelque chose qui échappe à la plupart des gens. Chaque fois que je donne une représentation, j’apprends énormément. Quand mon public est peu nombreux, je dois faire en sorte de créer une synergie parfaite pendant toute la représentation. Si le public est venu en nombre, parvenir à maintenir son attention est un vrai défi. Grâce à la musique, je fais tomber une barrière pour mon public, mais aussi pour moi-même, » explique Sunita pour conclure sur un message positif qui propose d’apprendre, d’aimer et de grandir au travers de la musique. 

Bonsy Mehta
 
partager cet article sur :