Wave dans le monde 

Un projet imaginé et produit par BNP Paribas

Suivez @expowave sur Twitter

 

WAVE Berlin - une édition aux couleurs du mouvement des makers!

WAVE Berlin - une édition aux couleurs du mouvement des makers!

Les 1er et 2 octobre 2016, l’exposition WAVE a fait escale à Berlin, en parallèle de la Maker Faire. Une Maker Faire  est à la fois une fête de la science, une foire populaire qui met le Do it Yourself à l’honneur et l’événement de référence de l’innovation. L’exposition WAVE a profité  de cette formidable énergie ! Conférences, workshops et temps d’échanges informels ont rassemblé les partenaires de BNP Paribas en Allemagne et les makers venus des quatre coins du monde au sein de l’exposition WAVE.

 

L’exposition WAVE en avant-première dès le vendredi

Les élèves berlinois et partenaires de BNP Paribas ont pu découvrir l’exposition WAVE en avant-première dès le vendredi 30 septembre.

Plus de 4 000 enfants, accompagnés de leurs enseignants, ont pu bricoler, découvrir et satisfaire leur curiosité. Les makers et l’ensemble des exposants ont proposé un contenu adapté à tous les âges. Dans l’exposition WAVE les films d’animation, créés par les étudiants des Gobelins – l’Ecole de l’image, pour présenter les cinq courants de l’ingéniosité collective ont remporté un vif succès tant auprès des jeunes enfants que des adolescents.

 

A l’heure du déjeuner, changement total d’ambiance : Peter Hesseldahl, (expert et contributeur de Wave) a fait visité l’exposition aux clients, partenaires,des collaborateurs de Cortal Consors, lainsi que tous les makers de la maker faire..

Le vendredi soir, les makers, les partenaires de la Maker Faire et les acteurs de l’ingéniosité collective à Berlin se sont retrouvés dans une ambiance festive pour fêter l’inauguration du HappyLab, un nouveau fablab qui ouvre ses portes à Berlin. Un nouveau lieu pour accueillir makers et curieux autour de machines dernier cris.

 

De WAVE Dakar à WAVE Berlin … deux jours pour découvrir le mouvement des makers sénégalais !

Depuis septembre 2014, l’exposition WAVE a été présentée dans quatorze villes en France et à l’international. A Dakar, le dynamisme local des makers avait été valorisé dans le cadre de la programmation d’événements qui a accompagné l’exposition WAVE. Ce fut l’occasion de rencontrer tout l’équipe de Defko Ak Ñiëp, un fablab qui place l’éducation au cœur de son projet. Dodji Koffi Honou, manager du fablab et Thierry Giles, designer et maker au Sénégal, ont été invité à Berlin pour témoigner du potentiel phénoménal du mouvement des makers pour imaginer collectivement l’avenir du Sénégal.

 Thierry et Dodji Koffi ont pu présenter leurs activités et les challenges qu’ils essayent chacun de relever lors d’une conférence au cœur de la Maker Faire de Berlin.

 

Conférence de Dodji Koffi et Thierry dans le hall de la Maker Faire à Berlin 

Dodji Koffi est convaincu que le mouvement des makers peut être complémentaire du système éducatif traditionnel. Au Sénégal, tant les jeunes écoliers que les étudiants suivent des formations de qualité qui ne permettent malheureusement pas de faire l’expérience, de manipuler et d’apprendre en faisant. Le fablab Defko Ak Ñiëp propose de nombreux ateliers pour révolutionner les modes d’apprentissages au Sénégal. Les ateliers visent à sensibiliser et former tant les enseignants que les élèves.

Thierry Gilles quant à lui a découvert le mouvement des makers en Europe et est installé au Sénégal depuis quelques années. Au sein du collectif de makers, Super Now, et du fablab YUX, qu’il a créé avec plusieurs makers sénégalais, il tente de repenser l’expérience utilisateur dans les domaines du design, de la décoration et de la construction. Il encourage les artisans sénégalais à être pro-actifs et à répondre rapidement aux demandes des clients avec des projets de qualité,  réalisé dans un temps record grâce à l’agilité d’un fablab. Thierry Gilles considère que le mouvement des makers permet aux makers sénégalais d’envisager différement leur activité  pour être ainsi plus innovants et plus performants.

A la fin de la conférence, les nombreuses questions ont témoigné de l’intérêt du public de la Maker Faire pour ces témoignages venus d’ailleurs. Dans un monde global, makers africains et européens inventent ensemble le monde de demain.

 

Un quiz, une carte collaborative et des workshops pour passer de la théorie à la pratique

Les visiteurs de l’exposition WAVE ont découvert vingt projets d’ingéniosité collective venus de quatre continents et trois projets berlinois ingénieux et inspirants :

  • ECF Farmsystem la ferme urbaine qui s’est également lancée dans l’élevage de poissons
  • Haus der Guten Taten, le magasin de commerce équitable qui embauche des personnes ayant un handicap
  • Parking List, l’application qui permet de trouver une place de stationnement en un rien de temps

Au-delà de ce contenu théorique et afin de faire écho à l’esprit makers  les visiteurs de l’exposition ont également été encouragés à répondre au quiz pour découvrir leur profil d’Innowaver, à inscrire sur la carte de l’ingéniosité collective berlinoise les noms de projets locaux innovants, et enfin à partir à des workshops pour devenir eux-même de véritables makers.

Dodji Koffi Honou a proposé un atelier sur la technologie Arduino qui permet de connecter des composants et de créer de l’énergie. Allumer une lampe, recharger la batterie d’un téléphone … on accorde beaucoup plus d’importance à ces gestes anodins lorsqu’on est à l’origine du système qui le permet !

 

L'atelier Arduino animé par Dodji Koffi Honou dans le cadre de WAVE Berlin 

 

Thierry Giles est venu équipé d’une machine CNC et de modèles de chaises open source. Chacun a pu expérimenter la précision  formidable d’une machine CNC en kit, réalisée grâce à une imprimante 3D,  pour produire des objets personnalisés et innovants.

 

L'atelier CNC animé par Thierry Giles lors de l'édition de WAVE à Berlin

Grâce à ces workshops, les visiteurs de WAVE ont pu faire l’expérience de l’esprit makers dans une ambiance conviviale.

 

L’édition de WAVE à Berlin a donc été une belle aventure qui a rassemblé tant des écoliers, que des étudiants, des collaborateurs et clients de BNP Paribas mais aussi des makers venus d’Europe et d’Afrique. Retrouvez l’exposition WAVE en novembre prochain à Bruxelles. A l’occasion de cette édition, ce sera l’économie du partage qui sera mise à l’honneur !

 
partager cet article sur :